Articles à la une

ÉVANGILE DU 3EME DIMANCHE DE PAQUES – 30 AVRIL
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (24,13-35)
Le même jour (c’est-à-dire le premier jour de la semaine), deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes. L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit : « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. » Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple : comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël. Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé. À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau, elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant.Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. » Il leur dit alors : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin. Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux. Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? » À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : « Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. » À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

Recherches pour notre-dame de la paix
Pour préparer un historique de la paroisse Notre-Dame de la paix à l’occasion des 50 ans de l’église
Pourriez-vous svp nous prêter des photos ou des documents, nous raconter des anecdotes ?
Merci de vous adresser à Marthe-Marie Guerin
284, avenue du Général calliés – résid. saint lambert bât h – 83600 Fréjus – m.m boullault@gmail.com

Les parcours Alpha
Les parcours Alpha sont des lieux d’échanges conviviaux. Ils sont ouverts à tous ceux qui s’interrogent sur le sens de la vie, les relations, Dieu, la foi chrétienne… quels que soient leur âge, leur expérience, leur questionnement, qu’ils soient chrétiens ou pas, croyants ou pas. Un parcours Alpha, c’est une suite de dix soirées (repas convivial, enseignement, partage), dix semaines consécutives avec un week-end spirituel au milieu pour découvrir ou re-découvrir les bases de la foi chrétienne dans un climat d’accueil et de bienveillance. En France, il existe déjà environ 760 lieux qui proposent ce parcours. Dans la perspective que les paroisses de Saint-Raphaël puissent proposer bientôt un parcours Alpha, une petite réunion de présentation a eu lieu jeudi dernier dans les salles de Notre-Dame de la Paix. L’intervenante, membre de l’équipe régionale, nous a encouragés à participer massivement au week-end spécial de formation qui aura lieu les 1er et 2 avril à la Castille (Toulon). Pour cette formation, renseignements et inscriptions sur le site http://amisdalpha.fr/
Merci d’informer D. Martin de votre inscription ou de lui transmettre votre désir d’être tenu au courant de ce projet (donmartin.ndp@gmail.com).

Deux séminaristes  au service de la famille paroissiale

Louis YON
Quatrième d’une famille de huit enfants, Louis Yon est né en région parisienne en 1991. Il entre au séminaire de la Communauté Saint-Martin en 2013, après avoir achevé un master 1 de philosophie. Il effectue un premier cycle de trois ans dans cette maison de formation, à Candé-sur-Beuvron d’abord, puis à Evron, avant d’être envoyé à Saint-Raphaël pour faire un stage d’un an sur l’ensemble des paroisses.
Jérôme ELISABETH
Jérôme ELISABETH est né en 1994 à Strasbourg, aîné de deux garçons. Après son baccalauréat, il entre au Séminaire de Strasbourg. Un an après, il entre au Séminaire de la communauté saint Martin en 2013. Après trois ans de philosophie à Évron, Jérôme est envoyé pour un an en stage paroissial dans le but d’approfondir son discernement et de découvrir la réalité de la mission du prêtre.