« Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ! »

2ème conférence de Carême 2018 (P. MAROUN BADR)
« Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ! »

« La royauté divine est une idée commune à toutes les religions de l’ancien Orient. Les mythologies l’utilisent pour conférer une valeur sacrée au roi humain, lieutenant terrestre du dieu-roi. Mais en la reprenant, l’AT lui donne un contenu particulier, en rapport avec son monothéisme, sa conception du pouvoir politique, son eschatologie ».

- Monothéisme, parce que la royauté est liée à l’Alliance avec le Dieu unique.
- Politique, parce que « le royaume de Dieu a pour support temporel un royaume humain, mêlé comme tous ses voisins à la politique internationale ».
- Eschatologie, parce que « au moment où la royauté israélite s’écroule, les guides religieux de la nation regardent, par-delà l’époque monarchique, vers la théocratie originelle qu’ils veulent restaurer. […] ils font une place au Roi futur, au Messie fils de David »3. C’est ainsi que le prophète Isaïe a annoncé à Jérusalem : « Ton Dieu règne » (Is52, 7). Désormais, le peuple juif vivra dans l’attente du Règne, une attente qui se réalisera – pour eux – dans la restauration du royaume davidique.

Bref, dans l’AT « il est dit à neuf reprises que Dieu gouverne dans un royaume. […]

La foi de l’AT repose sur deux certitudes. La première est que Dieu est intervenu en faveur de son peuple. La seconde est la ferme espoir que Dieu viendra de nouveau dans l’avenir dans le but de réaliser le dessein qu’il a conçu pour le monde qu’il a créé »4. C’est à cette attente, à cette espérance, que l’Evangile va répondre…

>> Télécharger le texte de la 2eme Conférence de Carême